Quand expire le code de la route ?

Pour obtenir un permis de conduire en France, vous devez impérativement passer l’examen du Code de la route. Cette épreuve demeure accessible à tous les Français. Pour y participer, il suffit de s’inscrire auprès de sa préfecture et de remplir le dossier de convocation. Toutefois, il faut savoir que le Code de la route expire sous certaines conditions ou lorsqu’il dépasse le délai fixé par les autorités. Que faire quand le Code de la route expire ?

Quelle est la durée de validité du Code la route en France ?

Jusqu’au 5 avril 2006, la durée de validité du Code de la route n’était que de deux ans après son obtention. Suite à des analyses en 2014, l’état rend le Code valable pour une durée de 5 ans après son obtention. En effet, cette décision a été prise après avoir considéré les besoins des futurs conducteurs et les délais de passage de l’examen pratique. Contrairement au code, l’organisation du concours prend plus de temps. Grâce à ce décret, les apprentis conducteurs disposent désormais d’assez de temps pour préparer leur examen.

A découvrir également : Quelle assurance auto choisir en 2022 ?

Aujourd’hui, le temps de validité du permis de conduire dépend des points à conserver. En conséquence, sa durée devient variable. Toutefois, en général, l’attestation de réussite au Code de la route possède une durée de validité limite de 5 ans. Au-delà de cette période, il est obligatoire de repasser l’épreuve du code. En conséquence, vous devez passer à nouveau votre permis de conduire quatre ans après avoir obtenu votre code.

Une fois votre permis expiré, il vous faudra repasser le code pour avoir accès à votre certification. Lorsque vous parvenez à réussir votre examen pratique dans le délai prévu par les textes officiels, vous devenez titulaire d’un nouveau permis de conduire de la catégorie désirée comme le permis B. Vous pouvez aussi demander à passer une autre catégorie de permis comme le permis poids lourds.

A découvrir également : Assurance auto adaptée à Nice : pour quelles situations spécifiques ?

Quelle est la durée de validité d’un code obtenu à l’étranger

Pour de multiples raisons, des ressortissants étrangers (candidats à l’examen pratique du code) viennent s’installer en France sans avoir obtenu au préalable leur permis de conduire. Cependant, le Code de la route obtenu à l’étranger n’est pas valable en France.

Mais, pour les individus en provenance d’un pays étranger et qui disposent déjà d’un permis de conduire, il est possible d’obtenir des équivalences en France. En effet, les équivalences sont délivrées uniquement après la réussite aux épreuves pratiques.

Par conséquent, les personnes désireuses d’obtenir le permis de conduire (grâce à l’examen du code d’un pays étranger) doivent absolument repasser l’épreuve en France. Cette procédure est obligatoire afin de leur permettre d’accéder à l’épreuve pratique du permis. Cette mesure a été mise en place, car il n’existe aucune équivalence entre les différents pays à propos de l’épreuve du permis.

Dans quel cas faut-il repasser le code

Quelle que soit la catégorie de permis que vous désirez passer, si vous échouez 5 fois votre examen pratique, votre épreuve théorique sera tout simplement annulée. Vous serez donc dans l’obligation de repasser l’épreuve du code, et ce, même avant d’envisager de participer à l’épreuve de conduite.

De même, lorsque vous êtes coupable d’une grave infraction du Code de la route, votre permis de conduire peut être annulé par les autorités. Pour être en mesure de conduire à nouveau, vous devez repasser l’examen du Code de la route. Quant à l’obligation de repasser l’épreuve pratique, elle dépend de la durée de suspensions et de l’ancienneté de votre permis.

Par ailleurs, lorsque votre code est invalide, vous pouvez suivre des cours de conduite en attendant de repasser le permis. Vous aurez besoin d’un numéro NEPH pour accéder à la formation pratique du permis de conduire. Il est aussi obligatoire de présenter une preuve de réussite à l’examen du code à jour avant de vous inscrire à l’épreuve pratique du permis.

Pour mieux vous préparer à l’épreuve théorique, étudiez minutieusement les 10 thématiques officielles. Vous pourrez vous procurer des informations sur les sites publics de renseignement.