vanne EGR

Vanne EGR : à quoi sert-elle et pourquoi cause-t-elle des pannes ?

La Vanne EGR est un équipement automobile dont l’utilisation a été instaurée pour les véhicules à moteur diesel en Europe dès 1996. C’est une pièce mécanique jouant plusieurs rôles dans le fonctionnement d’une voiture. Quelle est son importance ? Quelles sont les pannes qu’elle peut causer ? Les réponses à ces diverses questions se trouvent ici.

Vanne EGR : quelle est son importance ?

La Vanne EGR permet de réduire les émissions d’oxyde d’azote que génère la combustion incomplète du carburant d’une voiture. Sous un autre angle, l’utilisation de cette pièce mécanique donne la possibilité à un conducteur d’automobile de participer à la protection de la planète Terre.

A lire aussi : Pourquoi acheter un fourgon aménagé ?

Pour y arriver, cette vanne a un principe de fonctionnement précis. En effet, une fois que le moteur d’une voiture est mis en marche, cette composante s’ouvre pour que les gaz d’échappement transitent librement dans le conduit d’émission. Cette opération doit se dérouler à une température moins élevée pour que tout se passe pour le mieux.

Pourquoi une vanne EGR cause-t-elle les pannes et quelles sont-elles ?

Une vanne EGR peut causer de nombreuses pannes dans un véhicule lorsqu’elle est bloquée en position ouverte ou fermée. Voici quelques-unes d’entre elles.

A lire en complément : Comprendre les différents systèmes d'échappement

L’encrassement de la soupape mobile

Une vanne EGR peut rester en position ouverte parce qu’elle est défectueuse. Si cela arrivait, les particules de gaz d’échappement vont se mélanger avec des résidus de vapeur d’huile. Cela sera à l’origine d’une forme de calamine compacte et surtout collante. C’est cette forme de pâte qui causera l’encrassement de la soupape mobile d’une voiture.

Une perte de puissance du moteur

Une vanne bloquée en position ouverte peut aussi être à l’origine d’une perte de puissance du moteur de votre automobile. Dans ces conditions, vous ne pourrez pas bien utiliser votre véhicule et cela peut être source de plusieurs maux. Entre autres, vous pouvez être victime de stress ou d’angoisse.

Un tuyau d’échappement qui fume

Le mauvais état d’une vanne EGR peut être à l’origine du phénomène de « tuyau d’échappement qui fume ». C’est une situation gênante aussi bien pour le conducteur du véhicule que pour les autres utilisateurs de la route.

Une baisse de régime de la voiture et le témoin de gestion moteur qui reste allumé

Une vanne EGR bloquée en position ouverte peut être la cause de la baisse de régime du moteur d’une voiture. D’un autre côté, lorsque la vanne EGR est défectueuse, le témoin de gestion du moteur restera allumé. Ce qui vous obligera donc à vous rendre dans un garage pour trouver une solution à votre problème.

Comment pallier les pannes créées par une vanne EGR défectueuse ?

vanne EGR

Si votre vanne EGR est en panne, vous pouvez utiliser des adjuvants additifs nettoyants pour décrasser votre vanne. Vous avez aussi la possibilité de démonter la vanne et de la remplacer par une nouvelle. Une Vanne EGR défectueuse doit aussi vous amener à consulter un mécanicien ou un garagiste pour une révision complète de votre voiture. Ici, le choix du professionnel est important puisqu’au moindre faux pas, les conséquences aussi bien sur le plan matériel que sur le plan financier seront lourdes.

Comment fonctionne une vanne EGR et quel est son rôle dans la réduction des émissions polluantes ?

La vanne EGR est un dispositif anti-pollution qui permet de réduire les émissions polluantes des moteurs diesel et essence. Son fonctionnement est simple : elle régule la quantité d'oxygène entrant dans le moteur en recyclant une partie des gaz d'échappement.

Lorsque le moteur tourne, il produit divers gaz d'échappement riches en dioxyde de carbone (CO2), en monoxyde de carbone (CO) ou encore en oxydes d'azote (NOx). Ces gaz sont évacués à travers l'échappement vers l'environnement. La vanne EGR intervient en récupérant une partie de ces gaz pour les réinjecter dans la chambre de combustion du moteur, où ils se mélangent avec l'air frais aspiré par le système d'admission.

Cela a pour effet de diminuer la température au sein du cylindre et donc aussi la production des NOx. Les NOx sont responsables, entre autres choses, des pluies acides, mais surtout ils ont un impact négatif sur notre santé respiratoire et causent aussi beaucoup plus rapidement toutes sortes de corrosion métallique.

Grâce à ce système ingénieux, on obtient une combustion moins chaude et donc moins nocive pour l'environnement tout en améliorant légèrement les performances du moteur.

Toutefois, malgré son utilité environnementale, cette pièce peut provoquer certaines pannes si elle est défectueuse ou bouchée. Dans ce cas précisément, il faudra penser à remplacer votre vanne EGR sans tarder.

Les différents types de vanne EGR et leurs caractéristiques : pneumatique, électrique, hydraulique

Il existe différents types de vannes EGR, chacun ayant ses propres caractéristiques. La vanne EGR pneumatique est la plus courante et la moins coûteuse. Elle fonctionne grâce à un système de dépression qui permet d'ouvrir ou de fermer la vanne en fonction des besoins du moteur. Toutefois, elle peut être sujette à des pannes si le circuit de dépression est bouché ou endommagé.

La vanne EGR électrique, quant à elle, utilise un moteur pour actionner l'ouverture et la fermeture de la vanne. Ce type de vanne est plus fiable que son homologue pneumatique, mais il a aussi tendance à coûter plus cher en raison des composants électriques nécessaires.

On trouve aussi des vannes EGR hydrauliques qui sont les moins répandues sur le marché automobile actuel, car elles ont été progressivement abandonnées par les constructeurs automobiles dans les années 2000 au profit des deux autres modèles évoqués ci-dessus. Ces dernières utilisent une huile sous pression pour ouvrir et fermer la valve.

Malgré leur différence technique, ces différents modèles sont tous soumis aux mêmes pannes : encrassement lié aux impuretés présentes dans l'échappement (suie), dysfonctionnement du système électronique associé pour les versions électriques, ainsi que tout simplement des usures mécaniques classiques. Le remplacement ou le nettoyage régulier reste donc indispensable pour éviter toute panne imprévue lors d'un trajet en voiture. Il ne faudra pas hésiter à se renseigner auprès de son garagiste ou revendeur automobile pour savoir quelles sont les spécificités techniques et les dispositifs de sécurité mis en place.